Le gynécologue

Publié le par MummyBlues

 

Dans la vie du couple engagé dans un parcours de Procréation Médicalement Assistée, il y a le Gynécologue. Personnage central, pilier de ce combat contre la fatalité, il est tour à tour allié, ennemi, partenaire, guide spirituel, demi-dieu ou idiot complet.

Le mien, est le sosie de Roger Hanin, version Le grand pardon : macho, autoritaire, sûr de lui et de son savoir, paternaliste et caustique. Si cela marche, c’est grâce à lui. Si au contraire, c’est un échec, c’est à cause de la Statistique.

S’il m’a fallu du temps  avant d’adhérer à son humour décalé (se faire appeler « la rabat-joie » à chaque fois que l’on s’interroge sur les chances de succès d’une FIV est plutôt dur à encaisser), mon mari s’est tout de suite entendu avec lui comme larron en foire. A chacun de nos RDV, c’était un festival de plaisanteries sur les femmes, le couple, le mariage et surtout sur mon éternel pessimisme.

 

J’avoue avoir eu du mal à trouver ma place au milieu de cet insolite duo. Parfois, j’y aurais presque envoyé mon mari tout seul. Je me souviens d’un jour où j’entrais dans son cabinet courbée en deux de douleur pliant sous le poids des lourdes injections d’hormones et que, sans un regard pour moi, il a demandé à mon mari d’un air inquiet « Mais vous, comment vivez-vous tout cela, ce n’est pas trop difficile ? ». J’ai eu l’envie très soudaine de lui enfoncer mon coude dans les côtes.

Bon gré mal gré c’est toujours à lui que je confie tous mes espoirs. Peut-être parce que je sais qu’au fond, tant qu’il suit mon dossier, c’est qu’il y a encore une infime chance que je devienne mère un jour. J’appréhende le jour où il me dira : « je suis désolé, je ne peux plus rien faire du tout ». Ce jour là, je pressens que personne ne rira plus dans son cabinet.

 

Commenter cet article

AméliePasPoulain 11/11/2010 06:07


oh! où habites tu si ce n'est pas indiscret! la description correspond exactement à celui qui me suivait!


MummyBlues 11/11/2010 16:26



Tiens c'est amusant !!! je suis de la région parisienne. Mais je crois que la plupart des gynéco de PMA se prennent un peu pour Dieu ;-)