Flashback 13 : Mission accomplie

Publié le par MummyBlues

 

 

Première Insémination (IAC) - suite et fin

 

Le jour tant attendu arrive enfin.

Levés aux aurores, mal réveillés, nous nous précipitons au labo qui se trouve à une bonne heure de notre domicile (aléas de circulation non compris) pour que Mr Mummyblues puisse donner "sa contribution". Un moment difficile pour lui, dont il choisira de ne pas ou peu parler.

J'imagine juste la gêne dans la salle d'attente, le malaise devant les opérateurs qui se trouvent être des opératrices, la taille démesurée du flacon .... Sa peur d'échouer, sa solitude entre les quatre murs du labo... J'aurais tant voulu que vous naissiez d'un moment d'intimité et d'amour partagé, loin de la froideur d'un laboratoire de quartier. Mais puisque la vie en a décidé autrement, nous affronterons toutes ces épreuves en nous serrant les coudes.

 

Pendant que Mr Mummyblues est au labo, je l'attends sagement dans un café en face en songeant que nous sommes peut-être à l'instant même en train de concevoir un enfant. Je remarque une femme à quelques tables de moi qui semble partager ma condition. Même tremblement en tenant sa tasse, mêmes sursauts à chaque fois que la porte s'ouvre. Sa moitié la rejoint avant la mienne. D'un regard elle l'interroge, il acquièce, elle sourit.

Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Mr Mummyblues d'entrer. Je lui souris, lui offre mon croissant mais ne lui demande rien. Nous devons maintenant attendre trois longues heures avant de retourner au laboratoire chercher sa "contribution" qui aura subi une sélection afin de ne conserver que les graines de champion.

Retour à l'heure dîte et là, de nouveau le tap tap tabada de Mission Impossible joue sa rengaine dans ma tête. Il est 11h45, et nous devons être à 12 h précises chez John-John pour procéder à l'insémination. Mon ovulation a en effet été déclenchée la veille par une dernière piqûre afin d'avoir lieu au moment même de l'insémination.

Mr Mummyblues me lance avec précaution un long tube en carton puis grimpe dans sa citronopipo pour une course enfièvrée jusqu'au cabinet médical. Je protége le tube des soubresauts du véhicule comme s'il s'agissait d'un baton de nitroglycérine. Mr Mummyblues arrête la voiture au pied de l'immeuble de John-John après un freinage digne de Starsky car nous avons déjà 5 minutes de retard et je grimpe les marches 4 par 4 en tenant mon précieux flacon tout contre moi. J'arrive échevelée dans la salle d'attente, trop essouflée pour dire mon nom, pour constater qu'elle est bondée. Je repère même deux autres femmes tenant contre leurs seins le même tube en carton que moi. Je m"effondre sur un siège en priant pour mes ovocytes chéris ne manquent par leur RDV avec les graines de champion. Les minutes s'égrennent, lentement. Lorsque John-John m'appelle enfin, je suis au bord de la crise d'hystérie. Rassurant, il m'annonce que nous sommes largement dans les temps car il prévoit toujours une marge de manoeuvre. Je me demande un instant combien je prendrais si je l'assomais avec mon tube en carton? Je ravale mes envies de vengeance, et tente quelques exercices respiratoires afin de faire de mon corps un havre de paix et de sérénité pour favoriser la fécondation.

Après l'insémination, je reste allongée un petit quart d'heure. Petit moment de détente pour rêver, vous imaginer, vous parler. Je vous promets un monde de douceur et de joie, je m'engage à être la meilleure mère du monde, je vous soudois allègrement à coup de smarties et de jouets merveilleux, pour vous donner l'envie de vous accrocher, de rester en moi, de faire ce bout de chemin avec nous. Ma main sur mon ventre, je suis la plus heureuse de femmes. Quand John-John, au bout de 10 minutes me dit qu'il est tant de me lever, je fais semblant de n'avoir rien entendu. Je veux rester là, allongée le plus longtemps possible pour vous donner plus de chances. Je ne veux pas vous brusquer. Au troisième appel, je me lève à regret, aussi doucement que possible, comme si je portais déjà la vie.

15 longs jours à attendre maintenant pour connaître l'issu de cette tentative. 15 jours remplis à la fois d'espoirs et de doutes, d'instants de joie et de désespoir...

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Déficience Mentale 20/02/2011 14:03


Plus de nouvelles depuis un p"tit moment, j'espère que tu te portes bien :)... bisouilles !


MummyBlues 22/02/2011 16:01



Merci de passer encore me voir ;-)


De retour d'une petite hospitalisation, je vais essayer de reprendre bien vite les commande du blog, bises et bonne journée



Déficience Mentale 31/01/2011 17:49


J'adore, j'suis super content franchement, :D et en plus tu nous fais pas mal d'humour avec les graines de champions et John John qu'om adore détester... merci ! Très bonne soirée :)


MummyBlues 02/02/2011 13:10



N'est ce pas qu'il est terrible Jonh-John ? ;-) bonne journée à toi et à très vite



BleudOrage 31/01/2011 09:06


les 15 jours sont les plus longs, courage.


MummyBlues 02/02/2011 13:10



merci beaucoup....