Petit dictionnaire des "petites phrases" à éviter avec une femme stérile

Publié le par MummyBlues

 

 

femmecolere.jpg

 

 

- Tout ça c’est dans ta tête, c’est psy-cho-lo-gique (ben non, en fait, c’est dans le ventre que cela se fait un enfant)

- Fallait pas commencer si tard aussi, c’est de ta faute (tu as parfaitement raison, j’aurais du commencer à 14 ans, avec mon voisin de palier, quand mes ovocytes étaient au top)

- Tu y penses trop, tu focalises (promis, entre deux injections d’hormones et trois prises de sang j’essaierai de ne pas y penser)

- Tu te mets trop de pression (donc c’est de ma faute ?)

 - Tu verras, ça viendra quand tu t’y attendras le moins  (là, je me m’y attends plus du tout, pourtant, cela ne « vient » toujours pas)

- Les enfants, c’est pas ce que tu crois, c’est un peu de bonheur, et beaucoup de problèmes (alors, ça ne te dérange pas qu’on échange nos situations ?)

- Tiens, tu as un petit ventre, tu nous caches quelque chose ? (oui, un bon cocktail de LH, d’œstradiol et de progestérone)

- N’attends pas trop avant de commencer à faire des enfants, après ce sera peut-être trop tard (oui, vraiment je me tourne les pouces en attendant que la cigogne retrouve mon adresse)

- Tu sais, après 35 ans, c’est plus difficile (je sais, même avant en fait)

- Moi, à ta place, j’arrêterais ces traitements, rien de mieux que la méthode naturelle (moi à ta place, j’aurais la décence de me taire)

- Ben alors, vous avez perdu la recette ? (là j’avoue devant tant de finesse, les mots me manquent…)

 

Commenter cet article

Melly 23/12/2010 22:27


ça me rappelle toutes les phrases stupides quand on ballade nos enfants adoptés légèrement colorés !!
- ils viennent d'où ?
- ça vous a coûté cher ?
- ils sont frères &soeurs ?
- ah vous connaissez les parents ?
- avec l'adoption on ne sait jamais sur quoi on tombe
- vous leur direz à quel âge ?
- vous n'avez pas eu peur de ne pas savoir d'où ils viennent ?
- s'ils sont tarés, vous les rendrez ?
-
etc... alors tu sais, les petites phrases maladroites que tu as là en ce moment, fais comme si tu avais des bouchons dans les oreilles et garde un sourire niais, SANS UN MOT !


MummyBlues 24/12/2010 10:15



ah... comme quoi, ça ne s'arrête jamais... avant qu'ils arrivent... et même après, donc effectivement prenons cela avec humour et beaucoup de recul....



AméliePasPoulain 11/11/2010 06:06


ahhhhhhhhh! les joies de la pma!!!!!!!! Je rejoins Mandarine!!! sans la pma, je ne serais pas devenue ce que je suis aujourd'hui: carrément plus forte!!!!! finalement, toutes ces réflexions m'ont
forgé un caractère !!!!!!


MummyBlues 11/11/2010 16:29



On est devenues de vraies guerrières n'est-ce pas ?.... je te suis depuis ton ancien blog, j'admire ta force et j'adore ton univers créatif si décalé !!!! à bientôt ;-)



mandarine 02/11/2010 20:05


Bonjour, je me reconnais tellement dans ton blog... du moins, ça a été mon quotidien jusqu'à ce que ma fille vienne illuminer ma vie et balaie tout le reste d'un souffle de bonheur! Je n'oublierais
jamais toutes ces années de souffrance, elles m'ont façonnée, construite et fait de moi ce que je suis aujourd'hui... Mais quel soulagement lorsqu'enfin notre tour arrive!!!! Je te souhaite de
vivre ce même bonheur, que tu portes ton enfant dans ton coeur, ou dans ton ventre... Courage à toi


MummyBlues 03/11/2010 09:56



Merci Mandarine pour ce message. Je suis ton blog depuis quelques temps déjà, j'ai vu arriver avec beaucoup de bonheur ta petite fée et lu avec émotion l'annonce de la bonne nouvelle. Ton
parcours donne un peps et une énergie incroyable .... merci à toi ;-)



Lauloowh 01/11/2010 19:24


J'ai suivi le lien depuis le figuier, et franchement... j'adore!!! un humour cru, sarcastique, et une touche d'auto-dérision.
J'en veut encore!


MummyBlues 02/11/2010 12:16



Merci beaucoup... je suis très touchée par ce tout premier commentaire qui m'encourage énormément. A bientôt sous le figuier ou ici-même...